Domaine de Crévy - un peu d'histoire

1845 Construction de l’habitation

Le domaine de Crévy a été construit en 1845 par Joseph Savoy, dont trois de ses fils font construire en 1875 l'atelier des facteurs d'orgues dans l'habitation existante.

 

Ils y produisaient des tuyaux pour les orgues Savoy, présents dans plusieurs églises de Suisse romande.


1927 acquisition du domaine de Crévy

C'est en 1927 que le domaine est acquis par la famille Monnard de Vuarat, les quatre frères Amédée, Léon, Marcel et Paul.


1947 AGRANDISSEMENT DE LA FERME

En 1947, la ferme est agrandie et un pont de grange est rajouté, supporté par plusieurs colonnes.

 

En 1955, Paul Monnard reprend seul le domaine puis le transmet en 1972 à son neveu Gilbert Savoy.


1974/1986 rénovation DE L'HABITATION

En 1974, l'intérieur de la maison est rénové et les façades actuelles datent de 1986.


1991 rénovation DE LA FERME

En 1991, l'étable est agrandie et la pose d'un évacuateur à fumier et de la traite directe facilite le travail avec les animaux.

 

C'est en 1992 que Gilbert Savoy transmet le domaine à son fils Daniel.


2015 La Reconversion biologique

La reconversion n’a pas été une simple décision sur le papier mais a chamboulé un certain nombre d’habitudes instituées sur l’exploitation. Malgré le fait que nous avions déjà une production moins intensive et un système de production intégrée facilement assimilable à la pratique biologique, nous nous sommes heurtés à un certain nombre de changements qu’il a fallu anticiper et mettre en place en accord avec l’ensemble des membres de la famille.

 

Tout d’abord, passer à l’agriculture biologique, c’est comme changer de chapelle : tous les fournisseurs de semences, intrants, etc. changent brusquement. Ce n’est pas tant le fait de trouver d’autres fournisseurs qui dérangent, mais bien la modification subite d’habitudes concernant l’utilisation de tel produit ou de tel autre. C’est donc la recherche de nouveaux fournisseurs qui marquent le début de la démarche.

 

Concernant la surface herbagère, il y a eu peu de changements lors de la reconversion car notre fumure se basait déjà principalement sur les engrais de ferme produits sur l’exploitation. En revanche, le changement dans notre écurie entravée a été la suppression du dresse-vache et la mise en place de rituels pour éviter les salissures sur les vaches. Bien que finalement résolu, ce problème a pendant une longue période engendré beaucoup d’agacements.

 

Concernant les cultures, c’est là que le changement a été le plus important avec l’absence totale de produits phytosanitaires et les nouvelles pratiques culturales propres à la production biologique (herse étrille, cultures associées, épandage d’engrais de ferme sur les cultures…). Ces changements ont été l’occasion d’un nouveau départ et de se poser un certain nombre de questions sur la gestion des cultures (préservation du sol, engrais vert…)

 

En somme, c’est comme une renaissance du métier d’agriculteur auquel on assiste, avec en toile de fond une nouvelle manière d’observer, de réfléchir, de questionner notre environnement de travail. Le bilan  de notre reconversion est en tout point positif. L’ensemble de la famille a retrouvé un intérêt à la pratique de l’agriculture.


2015 Rénovation du hangar

En 2015, le hangar en face de la ferme est rénové en famille et agrandi pour accueillir un garage et un atelier.

 

L'année 2017 est marquée par la pose de panneaux solaires.

 

Il est prévu, dans la partie supérieure du hangar, d'ouvrir un local de vente directe.